Ivan BEIRNAERT

Le 11/03/2021

Ingénieur Cnam en Mécanique - 2018
Salarié chez Goodyear à Amiens

Que faisiez-vous avant votre inscription au Cnam ?
Je suis menuisier de formation initiale (BEP/BAC PRO),
J’ai repris mes études après 2 ans de vie active en BTS CPI en alternance chez Proméo-Formation à Amiens.
J’ai choisi de poursuivre en études d’ingénieur en apprentissage au cours de ma deuxième année de BTS CPI, en alternance également.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre une formation en alternance au Cnam ?
Promeo est partenaire du Cnam pour la mise œuvre des diplômes d’Ingénieurs du Cnam en apprentissage dans la cadre de l’ITII Picardie (l’école est basée à Beauvais dans les locaux de Promeo Formations).
C’est donc logiquement que Promeo m’a aiguillé pour ma poursuite d’études vers le Cnam et l'ITII : c’était la suite logique de mon BTS.
Le CNAM est un organisme qui donne sa chance aux jeunes qui sont motivés d’accéder à un diplôme d’ingénieur, même en venant d’un BTS.
Le CNAM, en plus de sélectionner ses formateurs parmi des professionnels, a une approche très humaine de la formation.
On ne se sent pas comme une élève de plus parmi le troupeau. On nous donne les moyens d’être accompagnés et soutenus tout au long de notre formation, du moment que l’on est respectueux de l’opportunité qui nous est offerte
J’ai déposé un dossier de candidature à l'école d'ingénieurs du Cnam/ITII et j'ai eu la chance d'être accepté. L'école m'a mis en relation avec Goodyear Dunlop Tires Amiens Sud pour y effectuer mes 3 années d’études en apprentissage au bureau d'études mécaniques.

Quel est votre parcours professionnel depuis votre sortie du Cnam ?
Après un projet de fin d'année concluant et concret dans l'entreprise, celle-ci était intéressée pour m'embaucher, et moi aussi.
J'ai donc intégré le bureau d'études pendant quelques mois en CDD pour finir mes projets en cours suite à quoi, on m'a proposé le poste de "Mold Engineer" en CDI.
Je suis donc embauché en CDI depuis le Mai 2019 à ce poste dans lequel j'apprends beaucoup et qui m'a permis de faire de nombreux déplacements dans les usines du groupe (Montluçon, Pologne, Luxembourg).
Mon poste consiste en la gestion d'un parc d'environ 800 moules de cuisson de pneumatiques.
J'y connais également ma première vraie expérience de management puisque je suis le responsable de deux techniciens.

Avec du recul et maintenant que vous êtes sorti diplômé et inséré professionnellement, quel regard portez-vous sur votre parcours en alternance au Cnam ?
Avec du recul, après 2 ans de vie active en tant qu’ingénieur, je suivrais sans hésiter le même parcours.
L’alternance m’a donné des atouts considérables en apprenant mon métier « sur le terrain ».
J’ai eu la chance d’être embauché dans l’entreprise dans laquelle j’ai réalisé ma formation, tout simplement parce que j’ai fait mes preuves pendant 3 années d’apprentissage.
Ce cursus c’est un « win-win » comme on dit : on apprend, on est rémunéré et on acquiert de l’expérience. Après ça, une première embauche devient une formalité.