Baptiste ROGER

Le 16/03/2021

Master Marketing  diplômé en 2019 – centre Cnam Amiens 
Acheteur chez H2air SAS

Que faisiez-vous avant votre inscription au Cnam ?
Je m’appelle Baptiste ROGER, j’ai été pendant 3 ans étudiant en alternance au sein du CNAM HDF (centre d’Amiens), d’abord pour valider une licence de management des organisations, puis un Master Marketing Vente.
Avant ça, j’avais validé un DUT Gestion des Entreprises & Administrations à l’IUT d’Amiens.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre une formation d’ingénieurs en apprentissage au Cnam ?
La raison principale de mon entrée au CNAM, c’est l’alternance. C’est ce mode de formation et les nombreux avantages qu’il apporte que je recherchais, et le fait que le CNAM délivre des diplômes reconnus par l’état m’a d’autant plus convaincu. Tout comme l’idée d’intégrer une institution qui avait prouvé son sérieux depuis sa fondation il y a plusieurs siècles.
L’utilisation d’un vaste réseau professionnel pour intégrer les étudiants dans des entreprises locales était aussi un argument qui a fait pencher la balance, et avec le recul je ne regrette pas du tout ce choix : c’est le CNAM qui m’a orienté vers ma première entreprise, dans laquelle j’ai passé 5 ans (dont 3 en alternance).
Côté formation, j’ai trouvé tout ce que je recherchais, notamment des cursus compatibles avec l’alternance (rythme et charge de travail), mais surtout des équipes pédagogiques incluant des intervenants professionnels, ainsi qu’une administration disponible et active.
J’ai finalement étudié trois années au sein du CNAM. J'ai le sentiment que le temps est passé à une vitesse folle, notamment avec la présence alternée entre lieu de formation et lieu de travail.

Quel est votre parcours professionnel depuis votre sortie du Cnam ?
J’ai intégré ma première entreprise lors de mon entrée au CNAM, j’ai ensuite continué l’aventure pendant 2 années supplémentaires (toujours en alternance, pour valider mon Master) puis j’ai intégré définitivement cette société une fois mon cursus terminé, fin septembre 2019 en tant que cadre, en CDI.
J’y suis resté un peu plus d’un an, avant de changer de secteur professionnel pour à nouveau occuper un rôle d’acheteur, mais cette fois au sein de la société H2AIR, qui développe des parcs éoliens et photovoltaïques.

Avec du recul et maintenant que vous êtes sorti diplômé et inséré professionnellement, quel regard portez-vous sur votre parcours en alternance au Cnam ?
Avec le recul, je ne changerais rien à mon parcours au CNAM, c’était la bonne décision.
Pendant 3 ans, j’ai pu allier apprentissage théorique (avec certains intervenants, notamment professionnels, qui marquent, qu’on n’oublie pas, et avec qui je suis encore en contact régulier aujourd’hui) et apprentissage pratique dans une entreprise qui m’a aider à progresser.
Le CNAM, c’est aussi un nom reconnu, une entité qui maitrise l’organisation & la mise en place de formations pour différents publics.
L’alternance est un mode de formation que je conseille à tous, c’est pour moi l’équilibre parfait pour découvrir le monde du travail & gagner en expérience, tout en restant étudiant afin de continuer à aborder les aspects théoriques.
Je garde en tout cas un très bon souvenir de ces années au CNAM d’Amiens, je recommande vraiment cet établissement, j’avoue même parfois penser à y retourner, pour devenir un de ces intervenants professionnels dont on se souvient.